lundi, 6 février 2023|

7 visiteurs en ce moment

 
Questions de classe(s)

La page de Martine Boudet


Envoyer un message

Promouvoir une contre-culture de résistance à l’Ecole (Martine Boudet)

Depuis le drame de Conflans Sainte-Honorine, en hommage à notre collègue Samuel Paty, beaucoup a déjà été écrit. Dans le monde enseignant, un consensus existe sur l’exercice de l’esprit critique à l’Ecole instance laïque, et en même temps sur la lutte contre les discriminations, par la réhabilitation de l’éducation prioritaire.
Cela dit, une politique éducative de cet ordre ne peut suffire à résorber la grave crise de confiance qui oppose à l’institution, les publics issus de l’immigration, qu’ils soient (...)

En savoir plus »
 

Réconcilier les enfants avec l’écriture d’Eveline Charmeux (ESF, 2016)

Éveline Charmeux, agrégée de grammaire classique, ancienne formatrice à l’IUFM de Toulouse et enseignante-chercheure à l’INRP à Paris, est une pédagogue bien connue du monde enseignant. Chercheure de terrain, ses domaines de prédilection sont l’enseignement de la lecture, de l’orthographe et de manière générale, la maîtrise de la langue, notamment dans le primaire. Dans cet ouvrage publié dans la collection « Pédagogies » des Editions sociales françaises, dirigée par Philippe Meirieu, notre (...)

En savoir plus »
 

SOS École Université (Collectif, Le Croquant)

Depuis une décennie, enseignant·es, publics, citoyen·nes sont confronté·es à une avalanche de contre-réformes qui, à défaut de légitimité, sont souvent imposées par la force. Il devient urgent de résister à cette « culture de la violence instituée », et à la sélection sociale qui en est une motivation et qui conduit au sacrifice des nouvelles générations.
La promotion des acquis universitaires et scolaires, et des services publics qui les garantissent, s’avère indissociable de celle de l’État de droit et des (...)

En savoir plus »
 

Les langues-cultures moteurs de démocratie et de développement (Martine Boudet coord, Le Croquant, 2019)

L’actualité le montre : les recompositions géopolitiques à la faveur de la mondialisation et de la médiatisation des échanges, mais aussi dans le contexte de la crise du système néolibéral, suscitent un regain des aspirations identitaires. Si, en négatif, celles-ci se traduisent par des nationalismes xénophobes voire guerriers, les formes démocratiques et progressistes, notamment sur le terrain régional, sont, elles aussi, bien réelles. Le panorama est ainsi éclairé par des fulgurances, marquées par une (...)

En savoir plus »
 
 
Soutenir par un don